Ensemble pour une Wallonie plus propre!

Alors que la gestion de la propreté repose déjà sur la mise en œuvre d’un ensemble d’actions – sensibilisation et responsabilisation des citoyens, répression, gestion de l’infrastructure et de l’espace public – le Ministre wallon de l’environnement veut aller un pas plus loin. Afin d’aider les Communes dans leur gestion de l’espace et des infrastructures, il met à leur disposition un outil permettant de mesurer la propreté, le « Clic4WAPP », ainsi qu’un dispositif d’accompagnement spécifique pour faciliter son appropriation.

Cet outil de mesure est le fruit d’un travail de réflexion mené par le Service Public de Wallonie. Celui-ci a été spécialement conçu pour être utilisé par des agents « propreté » de la Commune. Sa maniabilité a été testée par des Communes pilotes.

Un outil de mesure de la propreté mais dans quels buts? Sans nul doute, le but ultime est d’améliorer le cadre de vie des citoyens et directement l’image de marque d’une Commune. Mesurer c’est compter : l’outil permet d’objectiver / quantifier le ressenti de la population et des autorités communales en matière de propreté. En outre, il permet de dévoiler des zones et des causes problématiques méconnues sinon de les confirmer, et surtout de conforter la réalisation d’actions à mener en faveur de la propreté et d’évaluer l’impact de celles-ci pour prendre les mesures correctives.

Que mesure-t-on ? Tous les déchets sauvages abandonnés sur l’espace public ainsi que diverses nuisances. Sont inclus dans les déchets sauvages, les mégots, les chewing-gums, les petits papiers, les journaux, les morceaux de verre, les objets jetés après consommation de boisson ou de nourriture, les sacs plastiques vides, etc. Par nuisances diverses, il est entendu poubelles publiques débordantes, déjections canines et d’oiseaux, déchets de construction, dépôts clandestins, affichage sauvage, graffiti/tags, …

Où se déroulent les mesures? La Commune sélectionne les zones prioritaires parmi les plus problématiques : abords d’écoles, arrêts de transports en commun, rues commerçantes, centres de ville/village, aires de stations services, de parking, …

Quand mesure-t-on ? Il est conseillé d’effectuer quatre mesures annuelles (hiver, printemps, été et automne).

Et enfin, où peut-on se procurer « Clic4WAPP »? L’outil est gratuitement distribué lors des formations qui débuteront début janvier 2016.

Cerise sur le gâteau ! Les Communes qui utiliseront Clic4WAPP et qui effectueront les 4 mesures annuelles bénéficieront d’un subside de 500€/an. Les données communales devront être envoyées à l’administration qui les intégrera dans un baromètre régional. La confidentialité est garantie !

Et ce dispositif d’accompagnement alors ? Gratuitement accessible à toutes les Communes, il s’appuie sur un cycle de formations réalisé en collaboration avec les Intercommunales de gestion des déchets et l’UVCW, supporté par un helpdesk et un accompagnement sur le terrain à la demande pour les Communes participantes. Il s’adresse aux gestionnaires de la propreté, aux responsables des services techniques et éco-conseillers qui seront ensuite en mesure de former leurs équipes sur le terrain. Ce cycle de formation aura lieu durant le 1er semestre 2016 et vise toutes les Communes wallonnes.

Vous voulez en savoir plus ? N’hésitez pas à prendre contact avec Lorraine par téléphone au 019 54 60 51 ou par email via l’adresse helpdesk.clic4wapp@gmail.com

Inscription et informations complémentaires dans ce document :  OWD022_invitation_formationProprete_V7_160106