Maître d’ouvrage : Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale

Intervention :
Il s’agit d’évaluer le dispositif Cocolo afin d’identifier les pistes pour  le redynamiser. Ces pistes peuvent  englober  les aménagements législatifs nécessaires et une définition des droits et devoirs /missions de chacun et, si nécessaire l’identification des acteurs les plus à même de se charger de la mission.

A cet effet, il a été demandé de mettre en place une méthode participative avec les différents acteurs concernés:

  • Locataires
  • Membres de Cocolo
  • SISP
  • FéBUL et syndicat des locataires
  • SLRB
  • Cabinet
  • Et tout autre acteur jugé utile

Le dispositif Cocolo a été créé par les ordonnances du 22 décembre 2000 et du 26 juin 2003, modifiant le Code du logement. Son but est de Créer un dialogue entre les SISP et les locataires sociaux.Il est prévu de créer un Cocolo par SISP ; Chaque Cocolo est composé de cinq à quinze représentants élus parmi les locataires ; leur nombre dépend du nombre des logements et de locataires ainsi que du type de bâtiments.

Les premières élections Cocolo se sont déroulées en 2004, les secondes en 2007 et les troisièmes en 2010. Au fil des élections, on constate une diminution drastique du taux de participation.

Sur les 16 Cocolos manquants, 3 n’ont pas été créé en raison d’un nombre suffisant de votants, alors que les 13 autres n’ont pu être créé faute d’avoir trouvé au moins 5 candidats qui se présentent aux élections.

Durée : Mai 2011 à février 2012.

Contacts: Caroline Grégoire et Laurent Turneer.