Période : Décembre 2011- Juin 2012

Commanditaire : Fédération Wallonie – Bruxelles. Direction générale de la culture

Intervention :
La Conférence Interministérielle Jeunesse du 19 juillet 2011 a approuvé 8 objectifs généraux constituant un référentiel politique commun pour l’articulation des politiques qui concernent les jeunes. Ces objectifs sont les suivants :

  1. Soutenir la capacité d’action et d’engagement solidaire des jeunes
  2. Reconnaître la diversité des compétences des jeunes et les valoriser
  3. Réduire les inégalités socioéconomiques et prévenir leurs impacts sur le parcours des jeunes
  4. Offrir aux jeunes les meilleures conditions pour s’orienter au niveau scolaire et professionnel
  5. Permettre aux jeunes en phase d’expérimentation et de transition d’accéder à l’autonomie en leur offrant les meilleures articulations entre le monde scolaire, la société active et le monde professionnel
  6. Stimuler la sensibilisation aux divers enjeux de société (environnementaux, sociaux, économiques, de citoyenneté, culturels, …) par et à destination des jeunes
  7. Prendre en considération les spécificités du milieu de vie des jeunes et mobiliser les acteurs au niveau territorial le plus adéquat
  8. Valoriser l’image des jeunes et leurs actions citoyennes.

Six groupes de travail  ont été institués par le Comité de pilotage du Plan Jeunesse. Ces groupes de travail sont chargés de produire, au regard des réalités qui relèvent de leurs champs de préoccupation respectifs, des cahiers de mesures constitutives du futur Plan Jeunesse. Ce sont ainsi près de 150 personnes issues des organisations de jeunesse, des administrations, des acteurs concernés ou encore des différents cabinets qui participent à l’élaboration de ce Plan Jeunesse.

Ce travail porte sur l’identification de mesures et projets (ex : modifier une réglementation, institutionnaliser des bonnes pratiques, renforcer le soutien à l’existant, etc.) qui contribuent à l’amélioration des conditions de vie des jeunes et au renforcement de leur participation, dans le sens des 8 objectifs de référence identifiés ci-dessus.

Ces groupes de travail  se réunissent 5  fois à raison d’une fois par mois (environ) pour chaque groupe.

Tr@me s’est vu confié la mission  :

  • d’appui à l’animation des groupes de travail, préparation des groupes, des documents de travail et assistance à la présidence
  • de  préparation de la publication des comptes-rendus de chaque séance  de travail
  • d’ appui à l’élaboration de propositions politiques opérationnelles au départ des échanges avec les membres des groupes de travail thématiques
  • de recueil et traitement des informations issues des groupes de travail.

Contacts : Daniel Burnotte